ARTICLE AU HASARD

Farniente au Château

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Cet espace, fort de ses 20 hectares de terres boisées où s’entrelacent les essences, les étangs et leurs îles, est un lieu hors du temps où le réel et l’imaginaire se confondent. Un univers chimérique que l’on se représente aux quatre saisons, chacune apportant son flot de couleurs et de lumières. Le parc au printemps de sa vie avec ses arbres centenaires pourtant. 

Un univers chimérique que l’on se représente aux quatre saisons, chacune apportant son flot de couleurs et de lumières. Le parc au printemps de sa vie avec ses arbres centenaires pourtant. 

Puisque le projet est de faire vivre ce lieu, de le partager et de nourrir des rencontres, Brigitte et Didier s’en donnent en cœur joie : ils aménagent dans l’enceinte du presbytère datant du 18ème siècle, trois chambres d’hôtes de charme ouvertes sur le parc et la terrasse du château. Ces cocons décorés dans un style chic et chaleureux sont un point de départ idéal pour découvrir le site et passer, en compagnie de Brigitte et Didier, quelques instants d’échanges généreux, que l’on qualifierait sans retenue de merveilleux moments...

Un parc de nature féérique

Au cours de la promenade (près de 3h pour faire le tour complet) l’on s’attarde volontiers près des étangs et de leurs îles, des cours d’eau entourés de forêts, vergers et peupleraies. Les statues, jaillissant ça et là, guetteuses sereines sur leur matelas de verdure, viennent parfaire l’harmonie dépaysante du lieu.

Les arbres remarquables qui le composent, Sophora Japonica de plus de cent ans, Sequoia catalpa, taxodium, cèdres, platanes de forme naturelle, s’épanouissent sur des parterres de cyclamens, offrant à la fin de l’été un spectacle saisissant. Les aménagements vont bon train. D’ici à l’automne prochain les chênes rouges d’Amérique, érables, liquidambars, Tulipiers de Virginie, Ginkgo Biloba, Cercidiphyllum (l’arbre au parfum de caramel), Parrotia persica, et tant d’autres encore auront pris place sur les berges offrant aux yeux ébahis une perspective automnale : rouge profond et rouge tendre, géants aux reflets de cuivre et d’or se reflétant à la surface de la Théols.

Les peupliers, organisés en promenade à la façon du 19ème siècle, nous ramènent vers le château, cette noble architecture « qui porte en elle ses messages ».  

 
All for Joomla All for Webmasters